RETOUR AUX NEWS
       
     
 
 
Inside   15.03.2018
 
Ressources humaines : à bagage technique égal, le sens et les valeurs font la différence

Jessica Argese, généraliste ressources humaines, nous livre dans cette courte interview un petit bréviaire du recrutement, pour faire la différence, une fois la correspondance technique validée.

Edifea : Pourquoi la compétence technique ne suffit-elle pas ?
J.A. : Un poste à pourvoir confrontant généralement des profils et des expériences comparables, il nous faut aussi découvrir le postulant sous un angle plus personnel, afin d’en connaître les motivations profondes et la vision.

Qu’entendez-vous par motivations profondes ?
Notre entreprise est dirigée par un homme visionnaire, qui recherche de la valeur ajoutée dans ses collaborateurs. Cette « prime humaine » se situe non seulement dans la compétence, mais aussi dans l’adhésion au modèle que nous défendons. Nous sélectionnons les personnes chez qui l’on perçoit un véritable intérêt pour notre projet d’entreprise, au-delà du poste à pourvoir.

Comment décelez-vous cette valeur ajoutée forcément plus intimiste ?
Nous apprécions que le candidat ait passé du temps à découvrir EDIFEA, et qu’il nous interroge sur notre organisation et nos projets, plutôt que de se restreindre aux questions usuelles des horaires, salariales, etc.
Souvent, les meilleurs profils sont ceux qui présentent un dossier complet, prennent des notes, demandent des précisions sur leurs propres perspectives. Cela nous renseigne sur leur vision et nous permet de comprendre comment ils se projettent eux-mêmes dans l’avenir.

Qu’offre EDIFEA en retour de cet engagement ?
Une passionnante aventure d’entreprise, où nous avons le privilège de la diversité ; nous pilotons en effet des réalisations très différentes, de la villa individuelle aux grands programmes. La Direction met à la disposition des collaborateurs un outil de travail performant et développe un leadership moderne, où les responsabilités sont aisément partagées sous l’égide des responsables directs ainsi que des chefs de projets. Cette liberté est très stimulante et favorise celles et ceux qui souhaitent faire évoluer leur carrière au sein de notre entreprise.

Combien d’entretiens faites-vous avec les candidats ?
Entre 2 et 3, suivant le profil et le poste concerné. Je suis présente à toutes les séances, dont la dernière se fait souvent en présence de notre Direction. C’est réellement un point déterminant, car le futur collaborateur peut échanger avec son top leader, ce qui, de part et d’autre, lève les derniers doutes.

Que conseilleriez-vous aux postulants ?
De ne pas céder à une logique opportuniste au détriment de ses aspirations profondes. Trouver une place de travail est crucial ; pour autant, il est important que les protagonistes –employeur/employé- soient en phase pour créer les chances d’une collaboration harmonieuse, heureuse. D’être attentifs à la dimension humaine et à ce qui est important au quotidien. Le travail n’est plus un lieu, c’est une activité, et aujourd’hui un socle d’enrichissement des connaissances. Pour réussir dans les structures telles qu’EDIFEA, il faut être prêt au changement, aux accélérations et à l’agilité nécessaire pour prospérer.

 
 
 
  TWITTER  
 
  PARTAGER  
 
  PARTAGER  
   
 
 
 
 
RETOUR AUX NEWS
 
 
DECOUVREZ EDIFEA
VISITEZ NOTRE
SITE INTERNET
 
DECOUVRIR
 
RECEVEZ NOTRE
NEWSLETTER
 
  Suivez-nous  
 
RESEAUX SOCIAUX
 
 
 
  Medias  
 
PRESS CORNER
Edifea dans les medias
 
DECOUVRIR
 
 
© 2019 Edifea / Design : Tandem Advertising